Pourquoi faut-il limiter les appareils en veille ?

La mise en veille est une source de gaspillage énergétique. Pour un gain de temps dans la remise en marche des appareils, le recours au mode veille se généralise. Des économies appréciables sont pourtant possibles en mettant en œuvre diverses solutions. Mais les sources du gaspillage sont à identifier.

Les consommations invisibles en mode veille

Les appareils électriques en mode veille continuent de consommer de l’énergie même éteints s’ils restent branchés, reliés ou non à un autre appareil. Ce qui s’explique par la situation de l’interrupteur principal après le transformateur. Des appareils en veille consomment plus qu’un appareil en marche en regard du temps d’utilisation. Tels les téléviseurs qui consomment 70 W branchés et 4 W en veille. Rapportées au temps de fonctionnement : 1 h allumé et 23 h en veille, ces derniers sont 30 % plus chers pour 80 euros à payer de plus chaque année. Dans la même foulée, pensez que 1 W consommé équivaut à 1 euro. Le total est impressionnant rapporté à l’année pour les millions de foyers que compte la France. Ainsi, il a été révélé qu’un réacteur nucléaire fonctionne pour la seule consommation en veille des ménages. Et il y a encore la fausse idée qu’un appareil éteint ne consomme plus. Si ces appareils restent branchés, ils continuent de fonctionner, mais pas à 100 % de leur capacité et c’est toujours de la consommation inutile.

Comment éviter les consommations des veilles inutiles ?

Il existe plusieurs solutions. Des gestes simples : prendre la bonne habitude de débrancher complètement tous les appareils ou les multiprises qu’on n’utilise pas (exemple la télé allumée la nuit).

Une deuxième disposition efficace est l’utilisation de multiprises aux modèles variés et fonctions différentes :

  • Les multiprises à interrupteur qui coupent carrément l’alimentation et éteignent tous les appareils reliés.
  • Les multiprises coupe veille qui coupent automatiquement l’alimentation dès qu’elles détectent des appareils en veille.
  • Les multiprises qualifiées d’intelligentes qui proposent des options intéressantes dont la coupe veille ou programmation de plages horaires, ce qui est un peu assimilé à une minuterie.

Adopter une prise appelée maître/esclave est judicieux, car la mettre hors tension provoque l’extinction de tous les appareils qui y sont reliés. Lors de vos achats d’appareils électriques, vérifiez leur consommation veille et recherchez le label Energy Star gage d’efficacité. 

Pourquoi faut-il limiter les appareils en veille ? Les perspectives

Des consommations d’électricité inutiles identifiées facilement, vérifiables par un appareil de mesure (ampèremètre et voltmètre combinés) auront pour effet de réduire la facture d’énergie,

de chaque abonné. Objectif principal de la limitation des appareils en veille. Cette limitation a pour retombée favorable l’économie en production de 1 700 milliards Wh d’électricité.

Réduction de la consommation d’électricité et économie d’au moins 80 euros sur les factures des ménages sont des arguments valables pour la limitation des appareils en veille.

Les appareils énergivores identifiés, des dispositions sont prises pour limiter la puissance des appareils en mode veille connectés. Avec la croissance des connexions, une hausse de la consommation des appareils en veille est prévisible. Il faut donc veiller au mode veille de vos appareils et débrancher tous ceux qui sont rarement utilisés. À la question posée, la réponse est Oui, il faut limiter les appareils en mode veille.

Pourquoi réaliser l’entretien de sa pompe à chaleur ?
Prix du gaz en France : pourquoi les factures grimpent-elles ?