Quel est le principe de fonctionnement d’une hydrolienne ?

Le principe de la production d’énergie marémotrice est similaire à celui d’une centrale hydroélectrique ordinaire, sauf que la turbine de l’hydrolienne est entraînée en rotation par les courants marins. Par conséquent, elle fonctionne dans les deux sens des marées. La rotation d’une turbine mise en mer entraîne un générateur pour produire un courant variable, qui est corrigé par un convertisseur avant d’être connecté au réseau terrestre. La puissance d’une hydrolienne est donc exprimée en kilowatts et dépend du diamètre de sa turbine ou de ses pales, ainsi que de la force du courant de marée. Ces quelques lignes vous éclaireront mieux sur ce sujet.

Comment fonctionne une hydrolienne ? 

Les hydroliennes sont composées d’hélices ou de roues à aubes, dont les pales se déplacent sous l’action des courants d’eau et font tourner la turbine. La turbine entraîne alors l’alternateur, qui transforme l’énergie hydraulique en énergie électrique. Dans les usines marémotrices, des transformateurs transfèrent cette électricité sur des lignes à très haute tension. L’hydrolienne est placée dans une zone où les courants sont puissants et installée à une profondeur comprise entre 30 et 40 mètres. Le diamètre de l’hélice ou de la roue doit être compris entre 10 et 20 mètres.

La puissance d’une hydrolienne !

L’énergie provient des courants océaniques qui font tourner les hydroliennes lors des phénomènes de marée. Une hydrolienne est une éolienne sous-marine dont la puissance dépend du diamètre de ses pales ou de sa turbine et de la vitesse du courant. Pour une même puissance, les hydroliennes sont plus petites que les éoliennes, bénéficiant du fait que la densité de l’eau est 800 fois supérieure à celle de l’air, et que la vitesse du courant est 3 à 4 fois inférieure à celle du vent.

Pourquoi utiliser une hydrolienne ?

Les courants océaniques circulent en permanence tout au long de la journée, ce qui offre une capacité constante de production d’électricité. En utilisant uniquement les courants marins, l’énergie hydrolienne n’émet pas de gaz à effet de serre et ne pollue pas l’eau. En outre, elle ne génère pas de bruit ni de perturbation particulière. Les coûts d’exploitation sont faibles, après l’installation de la turbine, à moins d’un problème avec l’équipement, seuls de petits coûts d’exploitation et de main-d’œuvre sont nécessaires. Une fois l’investissement initial amorti, l’énergie peut être produite à un coût presque nul. La production d’énergie hydrolienne n’altère aucune ressource physique, ce qui en fait une source d’énergie abondante.

Qu’est ce qu’une centrale houlomotrice ?
La Biomasse : qu’est ce que c’est ?