La Biomasse : qu’est ce que c’est ?

Publié le : 18 janvier 20224 mins de lecture

Le terme biomasse fait référence aux matières organiques vivantes. Il s’agit de l’ensemble de ces dernières qui sont transformables en chaleur, en électricité ou en biocarburants. C’est l’énergie biomasse. Découvrez les caractéristiques de ce type d’énergie renouvelable. Sachez également ses avantages ainsi que ses inconvénients.

La biomasse : les types

La biomasse désigne l’ensemble des matières organiques qu’on peut utiliser comme une véritable source d’énergie. Il s’agit premièrement du bois qui est qualifié comme étant une biomasse sèche. Deuxièmement, il y a le fumier qui est une biomasse humide. Le méthane provenant de la fermentation est utilisé comme biogaz tandis que les résidus organiques sont d’excellents fertilisants. Puis, on peut mentionner les déchets verts qui sont aussi des biomasses humides. Dans ce cas, la fermentation des végétaux provoque du méthane comme biogaz et le résidu comme compost. Parmi les types de biomasses, on peut distinguer les plantes utilisées comme biocarburants. En gros, elle se présente sous les 3 états principaux de la matière.

L’énergie biomasse : les productions possibles

La biomasse est possible à transformer en chauffage ou en électricité. De nombreuses centrales et des chaufferies utilisent la biomasse pour produire du chauffage et de l’électricité. En effet, qu’elle soit sèche ou humide, la biomasse est consumée dans des fours ou méthanisée dans des cuves de fermentation. Le but étant de produire du biogaz qui sera ensuite brûlé. De là, la combustion sert à chauffer l’eau qui fera tourner les turbines de production d’électricité quand elle est transformée en vapeur. La biomasse permet aussi de produire des carburants notamment des biocarburants. Ces derniers qui sont souvent mélangés à des carburants fossiles sous forme d’alcools ou d’hydrocarbures.

Les avantages et les désavantages de la biomasse

La biomasse a ses atouts comme sa participation au traitement et à la destruction des déchets organiques. Puis, elle s’avère neutre en matière d’émission de CO2. Ce qui est très bénéfique pour l’environnement. Mais, elle a aussi ses limites comme le rejet de l’oxyde d’azote et des micro-particules dans l’atmosphère lors de la combustion de bois. On peut aussi citer la production de biocarburant qui demande l’occupation de terres agricoles au détriment des cultures vivrières. Ce qui impacte sur la culture pratiquée par l’homme pour vivre. Par conséquent, il est recommandé de rester sage et d’optimiser l’usage de la biomasse afin de ne pas arriver à des aberrations écologiques. Des absurdités qui peuvent entraîner des dégâts envers l’homme et la planète même.

Qu’est ce qu’une centrale houlomotrice ?
Les centrales photovoltaïques ont-elles de l’avenir ?

Plan du site